Cet étrange monsieur Louis Isidore Plet

Publié le par Effix

Cet étrange monsieur Louis Isidore Plet

 

(cliquez sur les vignettes  pour lire)

 

 

Pont-Remy est une commune située dans le département de la Somme (région de Picardie).

 

La ville de Pont-Remy appartient au canton d'Ailly-le-Haut-Clocher et à l'arrondissement d'Abbeville ses habitants de Pont-Remy s'appellent les Pont-Rémois et étaient au nombre de 1400 au recensement de 1999.

 

La superficie est de 10.1 km². Elle se situe géographiquement à une altitude de 10 mètres environ autant dire que les montagnes y sont plutôt rares ....

 

 

Jules Plet y est boulanger, il est né à Caubert une ville de la Somme, et s'est installé après son mariage avec Marie - Eugénie Cléret dans cette ville pour y exercer son métier.

 

Il a à son service Désirée Aimée Groux, une gouvernante qui s'occupe de sa maison pendant qu'il est au fournil, je n'ai pas encore retrouvé l'occupation de son épouse, mais il est fort à penser qu'elle devait probablement vendre le produit du labeur de son doux époux ...

 

Or, dans les actes de naissances de la ville de Pont - Rémy, aucune mention de naissance des enfants de Jules avec son épouse Marie - Eugénie.... mais Jules a pourtant 4 enfants recensés actuellement, quatre garçons, Jules, Henri, Charles et Louis !

 

 

On verra sur les actes, que leur mère est tout simplement cette chère gouvernante...

 

 

louis-isidoe-plet.jpg

 

 

 

Un fardeau ? 

 

Une haine pour Louis Iisdore, je ne sais pas encore mais en intérrogeant les personnes les plus anciennes de la famille côté maternel, personne ne se souvient de ce grand père qui aurait éventuellement parlé de frères, de cousins, de son propre père... quelques mots sur sa vraie mère, sa mère naturelle, mais jamais plus...

 

Lors de son mariage à Amiens le 4 juin 1892, pas une seule personne de son côté ne sera présente, pourtant la distance n'est pas excessive.

 

 

Sa famille il se la crée au moment de son mariage avec Marie - Estelle Chatelain, mon arrière grand mère maternelle.

 

 

A la naissance de ses enfants, 4 filles et 1 garçon dont une des jumeaux, ma grand mère et son frère, pas une seule personne de sa propre famille n'est présente, ou avertie, ou nommée parrain ou marraine

 

 

famille plet2

 

 

Sur cette photo (cliquez pour agrandir) on voit Louis Isidore avec ses grandes moustaches blanches au centre de la photo, entre ses genoux, Jean mon oncle, qui sera fusillé par les nazis en 1944, à la gauche de Lous, donc à la droite sur la photo, la tante Yvonne, soeur de ma grand mère.

 

Au dessus d'Yvonne, ma grand mère, qui sera déportée à Ravensbrück, elle a la main sur l'épaule de son mari, mon grand père de qui elle divorcera au retour des camps... puis en continuant sur la photo, à côté de mon grand père, la tante Isabelle, puis Marie - Estelle, mon arrière grand mère, et devant elle le premier mari de la tante Isabelle avec leur fille adoptive.

 

 

En communiante, la tante Rosemonde, dernière soeur de la famille.

 

 

L'oncle Marceau, jumeau de ma grand mère étant absent (j'image à cette époque, à l'armée)...

  

Louis Isidore fera sa vie de tisserand, puis électricien à Amiens sans jamais abordé un seul moment l'histoire de sa propre famille.

 

deces jules plet

 

Au décès de son père, personne ne sera averti, pas même ma grand mère qui avait une excellente mémoire ; c'est d'ailleurs sur cet acte de décès que j'ai appris l'existence de son épouse, jusqu'à présent tout le monde pensait que Jules était simple boulanger célibataire et qu'il avait Désirée Groux comme compagne...

 

Au décès de sa mère naturelle, seuls ses frères, selon l'acte, seront présents....

 

 

deces desiree groux

 

La famille se souvient de Louis Isidore Plet comme d'un homme discret, rongé par l'alcool, certes, mais même dans ces moments là, il a su garder le secret ...

 

 

Je vais donc encore et encore chercher, pour percer ce mystère familial !!

Publié dans Ma famille proche

Commenter cet article