Tuatini, enfant adopté

Publié le par Xavier DAVID

Tuatini MAEREà Punaauïa en Juin 1987

Tuatini est né le 21 juin 1987, à Papeete, Tahiti, Polynésie Française. Le jour de la fête des pères. Huitième enfant d'un e famille Tahitienne, il nous avait été confié en vue d'adoption par ses parents. Nous avions pris contact avec la famille, la mère Kathleen, et le père Sylvain, bien avant sa naissance.

Tout était prêt pour attendre notre fils ! Le grand jour est arrivé en ce jour de la fête des pères 1987, quel plus beau cadeau pour un père qu'un fils ! Nous avons sauté dans la voiture dès l'annonce de la naissance en direction de la maternité.

Nous avons choisi les prénoms de Tuatini, Heimana, Hiro, Sylvain et je suis allé, avec Sylvain, le père, déclarer la naissance à la Mairie de Papeete. Notre séjour sur le territoire polynésien, où nous étions depuis le 27 juin 1985 devait de ce fait être prolongé d'une dizaine de jours afin d'obtenir l'autorisation de quitter le territoire avec un enfant polynésien en vue de son adoption en France métropolitaine. Nous avons pris l'avion à l'aéroport de Faa'a le 7 juillet suivant accompagné pour passer la police de l'air de Sylvain, le père biologique de Tuatini, qui, symboliquement, m'a remis le couffin contenant notre bébé... Il a expliqué à la police de l'air et des frontières que son propre fils partait en France métropolitaine en vue de l'adoption !

Une fois dans l'avion, nous étions "tranquilles", et rassurés ! Tuatini était devenu notre fils. Notre arrivée en France avec nos enfants biologiques et notre enfant adopté était un véritable parcours du combattant. Valises, sacs, enfants, et le tout en courant afin de ne pas rater notre correspondance régionale.

Tuatini et ses soeurs et frères à commencer sa petite vie à Cherbourg. Les semaines passaient tranquillement quand il a commencé à présenter des signes inquiétants de sommeil. Il dormait très souvent, trop souvent à mon goût. Nous avions d'autres enfants et nous savions qu'un enfant de cet âge dort mais pas autant !

Tamara à droite, Thibeault à gauche, Tifenn-Athénaïs devant, Tuatini en arrière (Tamara on the right, Thibeault on the left, Tifenn-Athénaïs in front of, Tuatini sitting behind)

Les 4 T, Tamara (à droite), Thibeault (à gauche),

Tifenn-Athénaïs (devant) et Tuatini (assis en haut)

Les printemps passé, Tuatini ne se tenait pas encore debout, pas un effort, pas même assis seul, sans qu'on ne le tienne !

Le 24 avril 1988 au matin, à notre réveil, Tuatini, qui avait réveillé ses soeurs et son frère, et que j'avais recouché dans la salle en bas, alors que nous dormions à l'étage, est décédé dans cette même pièce. A notre réveil, nous l'avons retrouvé sans vie à l'endroit même où il était couché.

Tuatini avait 10 mois et 3 jours. Il est inhumé au cimetière de Querqueville. Pas un jour je ne pense pas à lui, pas un jour je ne pleure pas en pensant à toi... Les 24 avril, je ne travaille jamais quelque soit le jour de la semaine !

Je t'aime Tuatini !

Tombe de Tuatini au cimetière de Querqueville (Tomb of Tuatini to the cemetery of Querqueville)

 

Publié dans effix31500-genealogie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pomme\\\\'api 10/03/2006 09:27

Merci  pour ce lien !
La douleur de perdre un enfant est inommable :
Quand un conjoint perd sa tendre moitié on dit qu'il est veuf
Quand un enfant perd ses parents il est orphelin
Quand des parents perdent leur enfant pas de mon, pas de mot la douleur est si grande!
Tu sais  François Xavier :je t'aime, je t'aime d'amitié!!
Merci!
Bisous
Pomme!!

LovE 21/06/2005 14:00

il n'y a rien a rajouter, beaucoup de courage...tres belle article...dors bien petit Tuatini

marie 21/06/2005 10:48

de tout coeur avec toi Jj... gros bisous.

gwenn-aelle 25/04/2005 04:35

dors bien, petit garçon

domi 23/02/2005 17:22

La perte d'un enfant de quelques jours de quelques mois fait basculer toute une vie mais aussi donne du courage de rester là pour les autres enfants