Jean Fourrage identifié à Gentelles

Publié le par DAVID

Jean Fourrage identifié à Gentelles



Ministère de l'Intérieur
Direction Générale
de la Police Nationale

Amiens, le 8 juin 1946






Je soussigné BOUCHER (Marc) du Service de l'Identité Judiciaire à Amiens, ai l'honneur de faire connaitre à Monsieur le Maire de HORNOY (Somme) que ;

Lors de la découverte du charnier de GENTELLES (Somme), le 11 Septembre 1944, je m'y suis rendu, et ai procédé à l'identification tant vestimentaire que physique des 27 corps s'y trouvant. A la suite de quoi, les victimes non réclamées ce jour par les familles furent mises en bière et inhumées au cimetière de La-MADELEINE, Amiens.

Or, à l'issue d'une exhumation qui a eu lieu le 28 Août 1945, un corps fut reconnu par sa mère et ses compagno(n)s de cellule comme étant celui du sieur FOURRAGE (Jean), né le 28 Avril 1919 à Trignac (Loire-Inférieure) arrêté le le 2 arrêté le 2 Avril 1944 à HORNOY (Somme).

La dépouille a été laissée à la disposition des ayants-droits pour une nouvelle inhumation le cas échéant.

Le corps présentait certaines traces de tortures précédant la mort et des traces de balles étaient encore apparentes sur la poitrine et dans la tête.

Quand la date du massacre, sans être fixée même approximativement, elle peut se situer vers le 8 ou 9 Mai 1944, date à laquelle, certains compagnons de détention, ont vu partir de la Citadelle le sus nommé, ainsi que plusieurs de ses compagnons qui, malheureusement devaient partager son triste sort.

Je vous joints le présent à toutes fins utiles et vous prie de croire Monsieur le Maire à l'assurance de ma parfaite considération.

Signé MBoucher

Service de l'Identité Judiciaire. Amiens.
40 Boulevard d'Alsace-Lorraine.


Source : archives personnelles.

(mention en marge : demande d'attestation du 8 juin 1946.)

Publié dans Ma famille proche

Commenter cet article