Quand l'Idaho entre dans nos coeurs

Publié le par Effix

Quand l’Idaho entre dans nos cœurs .

Tifenn-Athénaïs, nos cousins t'attendent !

"White Water Capitol"

 Lorsqu’il s’agit de désigner des endroits en Idaho où partir à l’aventure sur les courants, vous pouvez entourer l’Etat tout entier. Des aventures d’une à sept journées sur des eaux tantôt calmes tantôt déchaînées sont disponibles à Boise, Coeur d’Alene, Sandpoint, Riggins, Lewinston, McCall, Twin Falls, Grangeville, Salmon et Stanley. Parmi les rivières que vous emprunterez sont Salmon “La Rivière sans Retour”,  Lochsa et Selway Rivers, la puissante Snake River et des expéditions à la journée sont disponibles sur la partie haute de la rivière Salmon et sur Payette Rivers...

Le “scénique” Idaho est sans doute le plus varié des états de l’Ouest. D’un côté, une vaste plaine agricole où l’on récolte ces “famous potatoes”(carte n°17). Bordée par la Snake River, la fabuleuse rivière du Serpent (carte n°1), verte au fond d’un canyon de roches noires.
De l’autre, les Rocheuses et ses routes scéniques. Comme la “Ponderosa Pine scenic Byway”, qui longe une rivière verte coulant au fond d’un canyon de roches grises, puis monte progressivement à travers des collines pelées désertiques, bientôt parsemées de chalets perchés.

Winery Hill in Southwestern Idaho

 Kayak Adventure, Photo par Frank MIGNEREY

Étonnant, ce paysage de montagnes avec des pins à la place des sapins … et une température tropicale  : 30° à la mi-septembre !

Salmon River Idaho.

 Rugged Sawtooth Peaks, Idaho

Les “Sawtooth Range”(carte n°5) - la chaîne des “dents de scie” - hautes montagnes bleutées qui gardent quelques neiges éternelles. Un condensé de l’Ouest américain dans ce qu’il a de plus beau, avec de plus un climat doux.

Idaho City, Idaho

 Lieu de Naissance de Sacajawea

Portrait: Sacajawea

Le portrait qui suit est celui d'une femme indienne qui a vécu dans ce qui est aujourd'hui les États-Unis. C'est ainsi qu'hommes et femmes se rendaient utiles auprès des explorateurs et des négociants en fourrures dans ce qui est aujourd'hui le Canada.

Sacajawea était une Indienne shoshone, qui naquit en 1788 dans la région qui forme maintenant l'Idaho. À l'âge de 10 ans, elle fut enlevée par un groupe d'Indiens Hidatsa qui avait lancé une attaque contre le village shoshone. Elle vécut parmi eux pendant 4 ans dans ce qui est maintenant le Dakota du Nord. Elle dut apprendre une nouvelle langue et un nouveau mode de vie. Elle avait probablement très envie de retourner auprès des siens.

Des hommes blancs, marchands et négociants en fourrures, faisaient parfois du commerce avec les Hidatsa. Lors d'une de ces visites, les hommes firent des paris. Sacajawea fut mise en jeu. C'est Toussaint Charbonneau, un marchand canadien-français, qui remporta le prix. Elle devint sa femme et apprit le français. Elle pensait que certaines idées de son mari étaient pour le moins étranges. Avec d'autres hommes, il parlait d'acheter et de posséder de la terre. Comment était-ce possible? À l'âge de 16 ans, Sacajawea eut un petit garçon qu'elle prénomma Baptiste.

En 1805, Charbonneau rencontra deux hommes: Meriwether Lewis et William Clark. Charbonneau accepta d'être leur guide lors d'une longue et dangereuse expédition qui devait leur faire traverser les États-Unis par le nord-ouest pour atteindre l'océan Pacifique. Ils se mirent d'accord sur le fait qu'ils emmèneraient aussi Sacajawea et son fils. Ils pensaient qu'ils courraient moins de risques en voyageant avec une femme et un enfant. Tous ceux qu'ils rencontreraient sauraient qu'ils voyageaient avec des intentions pacifiques parce que les femmes et les enfants n'accompagnent pas les guerriers.

L'expédition Lewis et Clark dura plus d'un an. Les hommes prirent scrupuleusement des notes et dessinèrent des animaux, des plantes et le paysage au fur et à mesure de leur traversée vers l'Ouest.

Sacajawea fut d'un grand secours lors de l'expédition. Lorsqu'ils furent à court de nourriture, elle trouva des plantes sauvages et des baies. Quand l'un d'entre eux tombait malade, elle trouvait les plantes qu'il fallait pour le soigner. Elle fit des vestes et des mocassins pour les hommes. Un jour, ils furent pris dans un orage; leurs canots se renversèrent et les provisions tombèrent à l'eau. Sacajawea sauva les journaux de voyages si chers à Lewis et Clark.

Elle était extrêmement heureuse pour une raison bien précise: ils allaient traverser le territoire shoshone. Elle avait hâte de revoir sa famille. Quand ils arrivèrent, elle retrouva certains de ses anciens amis. Ils étaient très heureux de se retrouver. Mais il ne restait des membres de sa famille que son frère devenu chef et le fils de sa sœur, qu'elle adopta.

L'expédition avait besoin de chevaux pour traverser les montagnes. Les Shoshone possédaient des chevaux, mais ils ne voulaient pas les vendre. Pendant des jours, Sacajawea tenta de persuader son frère et les autres hommes de les laisser prendre les chevaux dont ils avaient besoin. Il finit par accepter et l'expédition put reprendre sa route vers l'Ouest.

À la fin de l'automne, ils atteignirent la source du fleuve Colombie. C'est là qu'ils abandonnèrent leurs chevaux aux Nez-Percés et se construisirent des pirogues. Ils atteignirent l'océan Pacifique en novembre 1805. Ils y passèrent l'hiver et prirent le chemin du retour au début du printemps.

Charbonneau et Sacajawea n'accompagnèrent pas Lewis et Clark jusqu'au bout. Sacajawea s'arrêta chez les Shoshones de Wood River, dans ce qui est actuellement le Wyoming. Il paraît qu'elle vécut jusqu'en 1884.

Sacajawea fut une exploratrice courageuse et elle devint une héroïne américaine. Aux États-Unis, plus de monuments lui sont consacrés qu'à n'importe quelle autre femme. Le plus connu d'entre eux est une statue dans Washington Park à Portland, dans l'Oregon.

Center Park de Boise, Idaho

 Rivière Boise, Boise, Idaho

Une grande partie de l'Idaho reste sauvage et à l'état naturel. Plus de 8 millions d'hectares de forêts, de lacs et de rivières en font le paradis des sportifs. Un Etat spectaculaire, bien qu'encore méconnu.

Canyon de la Rivière Serpent, Idaho

Les Shoshone Falls (carte n° 29), sur la Snake River (carte n°10) : les “chutes du Niagara de l’Ouest”, “plus hautes de 16 mètres que celles du Niagara”.
Le nord de l’Idaho est un pays de ranches, de fermes en bois rouge de style scandinave et de sapins bas. Le lac “Pend Oreille”, immense, niché dans les collines boisées.
Sans prévenir, arrive le “désert”, plat, inhabité, interrompu seulement par quelques buttes arrondies comme des fesses potelées. Un gigantesque plateau … qui s’élargit encore, jusqu’à perte de vue.

A l’approche de “Craters of the moon”, le paysage est plus “scenic” que jamais, le noir des champs de lave faisant chanter le jaune de l’herbe et le gris des buissons de sauge. Entre deux “lava beds”, des champs cultivés. Pas un arbre, ou alors bien solitaire.

Mongolfières au dessus de Boise, Idaho

Boise, Idaho

Boise

Boise, capitale et plus grande ville de l'Etat, est située dans la partie centre-ouest au coeur d'une région agricole et minière.

 

Le sous-sol de Boise est parcouru de sources chaudes que de nombreux résidents utilisent comme moyen de chauffage.

 

Visitez le Village des Pionniers, la station de diligences Halladay et le manoir De Lamar.

Au sud de Boise s'étendent les dunes de sable les plus hautes d'Amérique du Nord dans le Bruneau Dunes Desert state park.

 

On découvrira aussi dans ce secteur le Centre Mondial des Oiseaux de Proie (le World center for birds of prey).

Au nord de Boise s'étendent des forêts luxuriantes parsemées de cascades et de paisibles lacs de montagne.

Indiens d'Idaho

Les Nez Percé et les Shoshone furent les premiers Indiens à s’installer en Idaho dans les années 1700, vivant de chasse et de pêche le long de la Missouri River.
Lors de leur expédition en 1805, Lewis & Clark ont exploré les terres d’Idaho qu’ils ont trouvé trop sèches pour la culture; en revanche ils y ont trouvé de nombreux animaux exploitables pour leur fourrure.

Dès 1809, l’Idaho crée son 1er Trading Post et est racheté aux Anglais en 1846.

En 1860, les fermiers ont commencé à irriguer les terres et planter des pommes de terre, alors que de l’or est rapidement découvert dans les mines de Boise et Idaho City.En 1863, l’Idaho Territory est crée, forçant les Indiens à se concentrer dans leurs réserves, ce qui fut achevé en 1880.
Le train atteind l’Idaho fin 1800, permettant aux travailleurs de revendre et d’acheminer leur récolte et leur production vers l’Est consommateur. De nombreux Américains débarquèrent en Idaho pour y travailler. L’Idaho fut décrété 43ème Etat Américain le 3 Juillet 1890. Suite aux conditions difficiles de travail, les mineurs rejoignent de plus en plus des unions de protections des travailleurs, la plus importante étant la « Western Federation of Miners ». De grosses tensions entre les mineurs et les propriétaires des mines ont entraîné d’importantes grèves, jusqu’à l’envoi de troupes fédérales pour réguler la situation, et l’assassinat par un mineur du Gouverneur Steunenberg. Cette situation a attiré l’attention du monde entier, et les mineurs y gagnèrent finalement en salaire et en conditions de travail. Début 1900, la sécheresse fait rage, entraînant d’immenses incendies de forêts. Des plans d’irrigation furent mis en place pour aider l’Etat au développement de l’agriculture. L’Idaho est aujourd’hui le 4ème Etat le mieux irrigué des Etats-Unis. La 1ère Guerre Mondiale apporte prospérité aux agriculteurs, qui souffrirent tout de même de la Grande Dépression des années 30. Le New Deal permit entre autres l’acheminement de l’électricité jusqu’aux fermes, et la création d’un poste de conservation des forêts. L’économie de l’Idaho reposa longtemps sur l’agriculture jusqu’au développement des machines qui remplacèrent de plus en plus la main d’œuvre. En 1960, la moitié de la population de l’Idaho vivait dans les villes. Le tourisme connut un certain essor lorsqu’en 1962 furent crées le département des parcs nationaux et le Nez Percé National Historic Parc. La Sawtooth National Recreation Area ouvrit en 1972. L’Idaho connut par la suite quelques désastres majeurs tels que l’explosion du Barrage de Teton (Teton Dam), un incendie dans la mine de Sunshine Silver, un tremblement de terre d’une amplitude de 7,3 sur l’échelle de Richter, et plus récemment (1992) un incendie au State Capitol causant 3 Millions de $ de dégâts, ainsi que la pire saison d’incendies qu’ai connu l’Idaho.

Aujourd’hui, l’Idaho compte beaucoup sur l’expansion de son activité touristique

Pic Mc Gowan

Canyon "Bruneau"

Prière de respecter cette nature si généreuse, “Idaho is too great to litter”.

Boise, Idaho

Culture de Pommes de Terre en Idaho

Les Basques de l'Idaho

La ville regroupe la plus grande colonie basque du monde. Ses membres vinrent d'Espagne pour s'établir en Idaho, souvent comme bergers.

Le Pays basque compte sept provinces qui s'étalent entre l'Espagne et la France. La huitième, dit-on, est aux dimensions de la planète, c'est la diaspora. Partis dès la fin du XIXe et jusqu'au début des années 1960, des milliers de jeunes « Bascos » ont gagné l'Ouest américain pour aller garder des moutons ! Fief de cette diaspora de bergers, la ville de Boise, capitale de l'Idaho. Ils y ont leur rue, leur marché, leur café et leur musée mais aussi un fronton de pelote bâti en 1911. Chaque année, ils s'y retrouvent pour le festival "Saint-Ignace de Loyola", saint patron de la diaspora !

Rivière Salmon, Idaho

Née dans l'Owyhee Uplands, la Salmon Falls court vers la Snake River qu'elle joint près d'Hagerman, dans l'Idaho, où les paléontologues ont trouvé des squelettes de chevaux datant de bien avant l'arrivée des Européens en Amérique.

Son débit moyen annuel est de 4.3 m3/s (1.5% de la Seine à l'entrée de Paris). Selon l'année et l'enneigement, il peut être multiplié ou divisé par 3.

Boise, la nuit

Lucky Peak Reservoir, Idaho

Sun Valley, le paradis des riches amoureux de la nature : splendides demeures recouvertes de bois, pelouses verdoyantes, piste cyclable et station de ski.

Loups enn Idaho

Il y a 10 ans, les USA réintroduisaient une poignée de loups dans le parc national de Yellowstone et dans les forêts du centre de l’Idaho (nord-ouest). Ces loups gris, capturés au Canada, ont parfaitement rempli leur mission, puisqu’aujourd’hui, plus de 800 loups vivent dans les Etats de l’Idaho, du Montana et du Wyoming, soit un chiffre supérieur à l’objectif fixé lors de la réintroduction.

Bien que son retour ait eu un impact positif sur le contrôle des populations d’élans et de cerfs, son statut de protection a été très assoupli par l’administration Bush, en début de semaine. Par cette mesure, le message de l’administration est clair, il s’agit de stopper une expansion du loup qui a surpris tout le monde.

La nouvelle réglementation augmente considérablement les circonstances dans lesquelles des loups peuvent être tués. Ainsi, à compter du mois prochain, un éleveur de l’Idaho ou du Montana n’aura plus à justifier de preuves physiques d’attaques (carcasses, morsures) pour avoir le droit d’abattre un loup. Il suffira juste qu’il estime que le prédateur menace du bétail ou tout autre animal. Des loups pourront également être tués si le gibier diminue, même s’ils n’en sont pas la cause.

Le gouverneur de l’Idaho, D. Kempthorne, justifie cet assouplissement de la législation par le fait que ’Les anciennes réglementations étaient destinées à protéger de 25 à 50 loups. Mais nous en avons désormais plus de 500’. Toutefois, pour N. Fascione, de Defenders of Wildlife, une association très active sur la protection des loups en Amérique, ’La nouvelle réglementation compromet potentiellement les efforts de rétablissement du loup, au moment où ils commençaient à montrer un certain succès.’

Outre ces régions, aux USA les effectifs de loups sont à la hausse dans la région des grands lacs, tandis que quelques individus ont été observés au Colorado et dans l’Oregon. Au total, les Etats-Unis compteraient entre 8 000 et 10 000 loups, dont l’immense majorité en Alaska (7 000 à 9 000 individus). A la différence des 48 autres Etats des USA, en Alaska la chasse du loup est permise sur 95 % du territoire, y compris la chasse de loisir (147 loups ont été tués dans le cadre de parties de chasse par avion, l’année passée). Durant les 6 dernières années, plus de 9 000 loups ont été tués à la chasse ou victime d’un piège dans cet Etat.

Source : Pascal Farcy - Univer Nature

Lac Redfish, Sawtooth Mountain's, Idaho

Oiseau Bleu des Montagnes d'Idaho

L'oiseau Bleu des Montagnes, adopté en 1931.

Vieil Idaho

Chevaux sauvages en Idaho

Certains pensent que le nom Idaho vient d'une expression indienne de la région voulant dire "Joyaux des montagnes". D'autres prétendent que le nom de l'État  proposé par un politicien, George M.Willing,  en 1860.

Chutes Shoshone, Idaho

Rocky Mountain, faune

 

Le parc national Rocky Mountain est un espace sauvage bien conservé

Rocky Mountain National Park est une surface énorme qui maintient l'espace sauvage non développé des Montagnes Rocheuses. Il contient environ 107 000 hectares avec seulement quelques routes, pas d'hôtels, de motels, de magasins, de maisons ou de structures commerciales. Il y a des centaines de kilomètres de chemins de randonnée et d'équitation et beaucoup de terrains de camping dans le terrain sauvage et peu de terrains de camping quelque peu équipés. Ce parc est idéal pour les personnes qui aiment apprécier la beauté naturelle des montagnes sans les attractions touristiques commerciales.

 

Les principales attractions sont la randonnée, le camping et l'alpinisme

Les principales attractions dans le Rocky Mountain Park sont la randonnée, la pêche, l'équitation, la randonnée en vélo tout terrain, la ski de fond, l'alpinisme et le tourisme. Beaucoup de fournisseurs d'équipement pour activités en plein air et d'écuries de location de chevaux se trouvent juste en dehors du parc, vous pouvez donc facilement prendre des tours guidés vers les étendues sauvages à pied ou à dos de cheval. La célèbre Rocky Mountain School for rock climbing and mountaineering (école d'escalade et d'alpinisme) est située à proximité à Estes Park.

 

Le village d'Estes Park est la porte du parc

Rocky Mountain National Park est situé à environ 120 km (75 milles) au nord-ouest de Denver, Colorado. On peut l'atteindre par voiture en roulant vers le nord depuis Denver par l'I-25 vers Loveland puis vers l'ouest par la route 34 vers Estes Park. Le village d'Estes Park, Colorado se trouve juste en deçà de l'entrée du parc, au bord d'un lac, dans une vallée entourée de montagnes coiffées de neige. C'est un peu un havre pour touristes vu sa proximité au parc. Il y a des hôtels, restaurants et magasins en abondance. Il y a aussi beaucoup de commerces pour équipement de plein air, des points de location de chevaux et des guides qui peuvent vous accompagner à des excursions courtes ou longues dans le parc.

Le parc est ouvert toute l'année

Le parc est toujours ouvert, mais les cols à haute altitude sur la Trail Ridge Road sont généralement fermés de novembre à mai en raison des accumulations de neige. L'admission pour 7 jours coûte environ 10$ par véhicule. Trail Ridge Road se faufile sur 75 km (45 milles) par des paysages des plus spectaculaires du Colorado vers le lac Granby. En chemin, vous pouvez voir des troupeaux d'élans dans les vallées de l'ouest, des chèvres et des moutons de montagne près des cols et des orignaux dans les prés luxuriants des pentes de l'est. Depuis le lac vous pouvez continuer vers le sud d'environ 40 km (25 milles) pour trouver la ville minière d'Idaho Springs et retourner vers Denver par l'autoroute I 70. Comptez une journée entière de 8 heures pour faire ce circuit panoramique.

Il offre des aventures en espace sauvage pour tout le monde

Il y a plus de 560 km (350 milles) de sentiers de randonnée dans le parc. Ils varient entre les sentiers faciles pour une randonnée d'une journée et les ascensions dures et longues pour expéditions à sac à dos. Le parc est aussi très apprécié par les alpinistes et les grimpeurs. Il offre toute la gamme, depuis l'escalade facile et la randonnée en montagne pour débutants jusqu'à l'escalade technique extrême "big wall" pour alpinistes chevronnés. Il n'y a pas de possibilités de ski alpin dans le parc mais il est ouvert tout l'hiver pour le ski de fond et la randonnée à raquettes.

 Cerf d'Idaho
Près de Sun Valley

Canyon "Bruneau"
 

Les amateurs du rafting, canyoning, chasse et pêche se sentiront bien dans cet état qui compte de nombreux endroits destinés à ces pratiques.

Les sites naturels y sont abondants puisque les Montagnes Rocheuses s'étendent jusqu'à son territoire, mais vous pourrez aussi découvrir les régions désertiques du sud de l'état.

D'autres sites naturels comme Hell's Canyon et les Cratères de la Lune, ainsi que deux parcs nationaux, Nez Percé et Ponderosa, constituent quelques-uns uns de ses attraits majeurs.

Vous vous baladerez dans de belles montagnes où vous pourrez faire du ski durant les mois de l'hiver et vous flânerez sur les plages aménagées le long des rivières durant l'été. Beaucoup de bed & breakfast, ranchs et chambres d'hôte proposent des activités en plein air. Vous pourrez ainsi vous adonner à des activités comme l'escalade, la rando et le vélo.

 

Public Art, Ville de Boise

 

 Victoria, merci pour ce voyage, c'est par l'envoi de tes cartes que nous visitons ton beau pays... avant un prochain voyage, une prochaine rencontre, enfin !

http://terrescontees.free.fr/pays/Am%E9rique%20du%20Nord/idaho.htm

Publié dans effix31500-genealogie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jeanyves 20/05/2005 09:48

salut
ça fait un bail que je n'etais pas passe ouah quel boulot pour ton dernier article bravo
a bientot