La Mort au rendez-vous

Publié le par François-Xavier DAVID

 

 

La Mort au Rendez-Vous

 

 

Il avait contacté ses enfants, l’un après l’autre,

Enfant après enfant, pour les entendre parler, une dernière fois,

Les dernières paroles, les derniers sourires, les derniers souvenirs !

Pas un, non, pas un n’aurait pu se douter, imaginer, mais voilà !

Voilà que ce matin là, il est parti, comme tous les matins,

Sur la route sombre à peine éclairée de la lumière du jour,

Le dernier  jour ! Son dernier jour ! L’ultime, la date finale !

Il avait décidé que le choc, le premier choc, serait violent !

Le seul et unique, le fatal. Le premier des derniers,

Mais, aussi, le dernier des derniers ! Ce serait … La Mort !

Et voilà qu’il voit son choc, l’entre aperçoit d’abord,

Puis le voit, de mieux en mieux, le visualise enfin ! Là !

Jamais, ô grand jamais, il n’avait subodoré cela !

Un tel monstre d’intensité ; la perspective de la réussite ! La Fin !

Enfin. L’impact fut agressif, inimaginable. La Mort au rendez-vous !

La fiancée des ténèbres n’avait pas oublié sa mission ! Elle était là !

Lui, l’homme, le père, n’a pas eu le temps de revoir les images du passé.

Du père, il ne restait l’image d'un homme ! Rien ! Plus rien !

Il est parti dans l’autre monde, dans l'après, seul, sans les siens !

Oui l’homme était moi, et je vous parle d’ailleurs.

D’ailleurs où il ne fait pas bon vivre,

Mais vit on une fois mort ?

Xavier DAVID

vendredi 4 mars 2005

 

 

 

 

 

Publié dans Poèmes et textes

Commenter cet article

gwenn-aelle 05/03/2005 15:53

tes mots sont de plus en plus poignants.
mais te lire ne fait pas mal..c'est trop beau.
bravo