Je voudrais mourir un seul instant

Publié le par François-Xavier DAVID

 

 

Je voudrais mourir un seul instant

 

Je voudrais mourir un seul instant, l’instant I du moment M,

Le temps de voir, d’apprendre et d’oublier.

Un temps présent !

Le temps d’apercevoir , sans mémoriser, l’autre monde, … le noir !

L’oubli de soi, l’oubli des autres, l’oubli de nous,

L’oubli de ce qu’était cette vie après la vie,

Afin de la préférer encore plus, la chérir plus que tout,

Le temps d’avoir peur de te perdre, puis, aussitôt,

L’instant de bonheur, le temps de nos retrouvailles !

Je le voudrais en une seconde d’inattention, une étourderie,

Une légèreté, un orgasme dilatoire, une jouissance accidentelle,

Non voulue, mais tellement désirée. Le point G de l’apogée existentielle !

Je ne suis pourtant qu’un déplorable vivant, une enveloppe charnelle

Emprunt à abandonner toute occasion de trépas, de mon euthanasie,

Qu’il soit désiré ou qu’il soit bannit !

Je ne suis qu’un être sensible,  doué de jugement, exquis et infect,

Testeur impénitent de la moindre source de  satisfaction  

A prendre, à laisser, à lasser…

La petite mort, la fin de l’attente, l’aboutissement.

La mort n’est qu’un oubli de soi, une injustice, un soubresaut d’égoïsme,

Où la souffrance n’est que l’épilogue funeste d’un abandon de l’autre !

 

Xavier David,

Vendredi 4 mars 2005

 

Publié dans Poèmes et textes

Commenter cet article

phenix 02/07/2011 14:12



J'aime beaucoup ce poéme et je doit dire que moi aussi j'attend de lire cette @ qui ne viendra plus car derierre l'ordi c'est le vide de son absence, il a appuyé sur le bouteau delete pour
disparaitre et j'attendais son @ pour qu'il soit de nouveau @mour et qui est devenu @bsence... Demain ou un jour peut-être une autre réponse viendra et un jour peut-être cette @ sera @mour en exe